Entre raison et épuisement…les services RH en surchauffe !

Publié le 11 juin 2020

Chers(es) collègues..j’ai accepté de m’exprimer dans cet article de la Gazette car notre épuisement est réel et fondé. Nous avons été en première ligne et c’était normal mais la mise en œuvre, sans retard,  de la loi de transformation publique doit être reportée, absolument!

Je vous livre mes propos:

« Le gouvernement n’est pas dans le même monde que celui des Territoires. Nous sommes encore en train de gérer la crise du COVID 19, ici, sur le terrain. Ceux qui ont choisi de ne pas repousser le calendrier législatif se moquent de ceux qui sont dans la vraie vie ».

Alors que nous nous relevons à peine de la crise et comme bon nombre de DRH de collectivités, le non-report de la mise en œuvre des futures lignes directrices de gestion introduites par la loi de transformation de la fonction publique.. exige à nouveau un temps de réflexion , de négociation et de mise en œuvre que nous devons gérer avec des équipes déjà épuisées mais toujours sur le pont!

 » Je rappelle à toutes fins utiles que la crise n’est pas terminée. Le rythme est aussi soutenu qu’au début de la pandémie. A Nantes, nous travaillons actuellement à la réouverture des gymnases et des piscines. Nous avons encore plusieurs semaines de travail de négociation avec les partenaires sociaux en vue de ces réouvertures , sans compter l’imbroglio des autorisations spéciale d’absences de ses agents, tandis que le gouvernement semble déterminé à tenir son calendrier….. »

(extraits de l’article de la Gazette du 8 juin)

 
 
What do you want to do ?

New mail

 
 
What do you want to do ?

New mail

 
 
What do you want to do ?

New mail