Edito du Président

Chères adhérentes, chers adhérents,

Colloque terminé trop tôt pour beaucoup tant il était éblouissant dans la forme et dans le fond.

Travailler sur un « vivre ensemble  » pour garantir une dynamique collective entre générations, pouvait paraitre ardu voire aux limites du possible,parce que le temps était allé trop vite  et les incompréhensions s’accéléraient au fil des mois…les départs de nouveaux recrutés se faisaient de plus en plus nombreux et ce, sans explications……….

Il a fallu une matinée de questions exigeantes,  rythmées par un outil numérique, réceptacle de nos réflexions- pour recueillir  spontanément nos points de vue ainsi que deux superbes conférences, très différentes et pourtant convergentes sur l’essentiel:

« Rassurez-vous, les jeunes générations ne connaissent pas de transformation génétique….mais elles ne vivent pas comme nous et avec de la pédagogie, vous devriez vous retrouver…. » (pardon à Pierre DRELON -sociologue et professeur à EMLyon et formateur au CNAM)  si j’ai « caricaturé » sa pensée… c’est en tout cas le point saillant que j’ai retenu.)

Quant à Frantz GAULT:(sociologue, associé LBMG Worklabs) après une brillante digression philosophique puis sociologique….. le résultat final fut qu’il convenait de converser pour que les uns et les autres retrouvent le chemin du vivre ensemble…..avec concomitamment un abandon de la surveillance et du contrôle!

Alors: en quoi cela bouleverse-t-il le rôle du management ?

Nous avons, pour la plupart d’entre nous, connu le rôle et la technique du management descendant… dans lequel « le dernier arrivé » écoutait, imaginait et « reproduisait », au mieux  il pouvait timidement et respectueusement émettre une idée nouvelle mais ce, dans les formes…….

Ce modèle est révolu à tous égards et surtout parce que la nouvelle génération est pressée, pressée de connaitre, pressée de réaliser, presser de montrer ce qu’elle sait faire !…elle a déjà beaucoup vu et appris (ce qui est vrai dans certains domaines !)

Il nous faut donc modifier notre paradigme et devenir -avant toute chose -des êtres de relation, de ceux qui écoutent plus qu’ils ne commandent, de ceux qui accueillent avec « sympathie » et font preuve d’une extrême pédagogie pour transmettre nos valeurs, les besoins de nos collectivités, les normes exigeantes…. Sans doute la nouveauté réside-t-elle dans l’explication nécessaire, dans l’accueil et le don que nous ferons à cette génération….. Eux-mêmes sont sans doute prêts à en faire autant. Gageons que nous nous retrouvions ! Bel éloge de la différence…….devenue complémentarité.

Patrick Coroyer

 
What do you want to do ?

New mail