le Parcours Emploi Compétence

Publié le 26 janvier 2018

Il était une formule…le Roi est mort, vive le Roi! pour annoncer immédiatement une succession assurée!

La formule s’appliquera sans nul doute au Parcours emploi compétence (PEC) qui succède sans discontinuité aux emplois aidés (CUI, CAE). Il faut d’ores et déjà s’habituer aux sigles!

Les nouveaux contrats s’appuient sur un triptyque « Emploi-Formation- Accompagnement » (EFA– encore un sigle)

Tout d’abord le nombre:  200 000 contrats prévus et budgétés vers des cibles identifiées:

  1. Des emplois pour l’accompagnement des élèves en difficulté, en situation de handicap,
  2. Des emplois pour l’accompagnement en direction des collectivités Outre Mer (22 000 emplois)
  3. Des emplois pour l’accompagnement  en direction du territoire Métropolitain

Pas d’effet d’aubaine  (voir rapport Dares) puisque le secteur privé lucratif ne pourra pas disposer de ces nouveaux emplois.

Beaucoup d’accompagnement pour le candidat: un  entretien est prévu avec Pôle emploi, l’employeur et la personne retenue … mais au bout de 2 mois : nouvel entretien cette fois duel avec Pôle emploi et le candidat déjà en emploi… contrôle, validation…..encouragement……

Il s’agit en tout cas d’un accompagnement plus prégnant , d’un suivi plus personnel pour aboutir à une » inclusion » réussie!

Avec un fonds d’inclusion pour l’emploi , les Régions mais également les Conseils départementaux peuvent disposer de moyens supplémentaires,  car ce qui est visé: c’est bien l’accompagnement de la personne vers la formation et à terme vers davantage de compétence.

 

ci joint le rapport « Donnons-nous les moyens de l’inclusion »  donnons-nous_les_moyens_de_l_inclusion-rapport_de_jean-marc_borello

Et pour avoir une infirmation très complète , prendre connaissance du Rapport DARES – mars 2017-sur les contrats aidés:

rapport Dares sur contrats aidés